Qui est Diarra?

Agé de 38 ans, marié et père d’un enfant, mon nom complet et Diallo Eric DIARRA. Je suis responsable de la logistique à la Croix-Rouge de Côte d’Ivoire, mais également Secrétaire général adjoint de ma Branche locale où je suis spécialement chargé de la formation et de la logistique.  Je suis fier d’avoir effectué, en 2017, mon stage en logistique au Centre de Coopération avec l’Afrique, CCA, de la Croix-Rouge Espagnole aux îles canaries et j’en garde jalousement de bons acquis. Je suis ingénieur en contrôle de gestion et licencié en logistique. 

Expériences, succès, défis et perspectives

Mon stage a duré 3 mois et chaque jour constituait une nouvelle expérience pour moi. En effet, le CCA dispose d’un grand centre logistique avec rythme d’entrées et de sorties régulier et massif. Mon stage aura été un cadre d’apprentissage pratique, ce qui donne aujourd’hui un sens à mes théories de l’école. Je dois dire que mon stage aura été un véritable rendez-vous du donner et du recevoir dès lors que ma présence et mon implication actives ont produit un effet aussi bien quantitatif que qualitatif. 

Je dois tout ce succès à la supervision de la Directrice du CCA, Madame Maria del Mar Rodriguez ainsi qu’à l’encadrement de mon maître de stage, Monsieur Enrique et la disponibilité de Monsieur Nuño. Grâce à l’appui des uns et des autres, j’ai pu notamment contribuer à la réception des livraisons en provenance de différents partenaires et du centre logistique de la Fédération de Dubaï. J’ai également participé à la préparation des dossiers d’expédition de produits et articles dans certains pays et Branches locales de l’île.

Je suis d’autant plus content de mon stage que je me suis vite mis dans le moule Fédération quant aux procédures logistiques et habitué aux formalités de dédouanement, ce qui donne aujourd’hui de la plus value à ma Société nationale. 

Mon stage s’est déroulé sans défis majeurs car j’exerçais dans un domaine auquel j’étais déjà habitué, à savoir la logistique. Les quelques barrières linguistiques par rapport à certains documents en Espagnole étaient surmontées grâce à l’appui de mes collègues. Par ailleurs le langage logistique n’est pas difficile à comprendre si on n’est pas profane en la matière. 

Tout en réitérant mes sincères remerciements à tous mes collègues du CCA et plus particulièrement la Directrice, Madame Maria del Mar Rodriguez, je vais conclure mon portrait par un passage plutôt anecdotique. L’histoire porte sur un Ivoirien qui, à son deuxième jour de son arrivée à Las Palmas fait le tour de toute la ville dans un bus (guagua) à la recherche de son appartement après une longue journée de travail. Il était tellement confus qu’il a pris l’Université de Las Palmas pour le bloc de son appartement. Il a fallu faire recours à Google maps  pour pouvoir se retrouver. L’ivoirien en question, c’était moi-même, Diallo Eric Diarra. 

A plus…

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies
Translate »